Quand le mariage devient un spectacle vivant.

Chloé&Corentin sont tous deux architectes et parents comblés de Félix, deux ans. Ils sont aussi passionnés par les arts, et particulièrement par les arts de la scène. Ils font partis de l’association Yèlèmisen, dont le nom, emprunté à la langue bambara d’Afrique de l’Ouest signifie « sourire ». Cette assos organise des actions culturelles et artistiques.

C’est donc tout naturellement, qu’ils ont décidé de s’unir au Domaine des Vieux Chênes à Pargny Filain au Nord de Reims où les artistes de la compagnie Isis ont installé leur chapiteaux mi-toile mi-bois pour laisser libre-court à l’imagination des Mariés.

Entrez dans la scène du mariage bohème de Chloé&Corentin, où les invités deviennent des artistes, où chaque moment se transforme en spectacle vivant…

Acte 01 – Scène 01 : Les préparatifs du Marié

Accompagné de ses témoins, Corentin s’habille de son costume en toute simplicité. Pas d’extravagance, puisqu’il n’est pas le roi, mais bien l’hôte de ces bois, qui a œuvré l’intrigue pour ses invités.

Acte 01 – Scène 02 : Les préparatifs de la Mariée

Accompagnée également de ses deux témoins, Chloé se vêt de sa plus belle robe ajourée de dentelle et, de façon délicate et tout en poésie, accessoirise discrètement ses cheveux bouclés d’un peigne de fleurs séchées, crée par lAtelier Seschaou.

Acte 02 – Scène 01 : La cérémonie laïque, le rassemblement.

Aparté des Maîtres de Cérémonie, les jumeaux Fred&George Weasley (de leur nom de scène, ou plus communément appelé : Joseph et Lucas) invitent au rassemblement :


Suzerains, manants, damoiselles et damoiseaux,
Nous requérons votre attention pour quelques minutes à peine,
Famille, amis, ou invités par défaut,
Bienvenue au Domaine des vieux chênes.
Si d’aventure vous les aviez croisés, sachez que c’était des faux,
Corentin et Chloé sont tapis, non pas derrière Bernard, mais à quelques coudées d’ici.
Alors en attendant que tout le monde se rassemble autour du microphone,
En attendant les retardataires bloqués par les guenilles jaunes,
Nous allons vous narrer la genèse des futurs mariés maintenant.
Il était une fois dans l’Est le blond la brune et le bruyant,

L’un de Troyes (nous irons au bois), l’autre de Nancy (regard)
Ils se rencontrèrent à l’école d’archi autour d’une maquette,
Corentin se dit alors, ça y est j’ai trouvé ma quête
Elle avait Debelle bouclettes (Debelle, est le nom de famille du Marié).
Il trouvait ça Stelly.. Stylé (Stelly, est le nom de famille de la Mariée)
Corentin et Chloé se courtisèrent et la 2C vita débuta plutôt bien. (On sort deux C de notre malle).
Puis peu à peu ils se languirent, il leur manquait quelque chose, ou peut-être quelqu’un.
Pour clore leur mélancolie Le Coco mit Cloclo en cloque pour qu’éclose clopin clopant dans l’enclos familial leur clone taille réduite 9 mois plus tard .. Alors qui naquit ?
Knacki ?
Non qui naquit qui est né?

Felix !
Qu’est-ce que tu fais là?
Je fais l’x
Oui, Felix entre eux deux fut élevé…Et le V. (On sort un V de la malle)
Ça y est, ils sont trois (les deux C se rassemblent pour faire un 3)
Encore plus qu’avant, ils s’aiment (on tourne le 3 pour faire un M)
.. Du fond du cœur …(on met le V sous le M)

Nous vous remercions de votre écoute, à présent hâtons-nous, il faut les retrouver coûte que coûte.
Avant d’aller faire bombances et ripailles.
Hasardez-vous non loin dans les broussailles
Vous y trouverez en piétonnant le long des feuillus
Des chaises et des bancs pour poser votre écu

Joseph&Lucas

Acte 02 – Scène 02 : La cérémonie laïque, les monologues philosophiques.

Dans un tout premier temps, les mariés font leur entrée accompagnés de leurs amis musiciens, puis se donnent une réplique poétique sur le sujet de l’Amour.

C’est au tour de leurs parents, de montrer leur talent. Les mamans des mariés philosophent autour du mot « tenir » quand aux papas, eux, mettent à l’honneur Chloé&Corentin en créant un PechaKucha, toujours autour du mot « Tenir » illustré par des vignettes de bandes-dessinées.

Un PechaQuoi me direz-vous ? Un pechaKucha ! Du japonais : « Bavardage » et « Son de la conversation ». Il s’agit d’une présentation orale de 20 images qui se succèdent en 20 secondes. Créant ainsi un pitch dynamique de 6 minutes et 40 secondes exactement. Un travail d’éloquence, de narration, de rythme et de concision, inventé par Astrid Klein et Mark Dytham, architectes installés à Tokyo, en réaction aux diaporamas classiques, interminables et ternes des réunions de travail.

Corentin a donc importé ce concept à Troyes et la toute première PechaKuchaNight a été crée le 3 mai 2018. 7 éditions ont déjà été tenues au bar associatif l’Expression Libre, où j’ai moi-même participé au volume 4 (si vous souhaitez écouter mon intervention, c’est par ici).

D’autres prendront la parole, en chants ou en proses, pour tenir des discours, parfois émouvants, parfois hilarants de leurs histoires avec les mariés.

Acte 02 – Scène 03 : La cérémonie laïque, un spectacle hors-sol.

Sur ce lieu appelé « Scène des Bois », entre ciel et terre, à l’ombre de la canopée, l’artiste Camille Bancel de la compagnie Isis a offert un spectacle de funambule en suspension avec le temps, en harmonie avec la nature, pour le plus grand bonheur des petits et des grands !

Acte 02 – Scène 04 : La cérémonie laïque, promesses et respect sous les chênes centenaires.

Le dernier volet de cette cérémonie s’est achevé au pied de ces vieux arbres, symboles d’une longue vie, tout comme la promesse d’une histoire d’amour et de famille tout aussi longue. Un échange des anneaux qui passent dans les mains de tous les spectateurs, tous témoins de cet instant de vie. Et pour terminer cet acte et passer à l’autre en fluidité, quoi de mieux qu’un flash mob avec tous les invités, pour se diriger vers d’autres festivités, celles du vin d’honneur !


Autrefois lieu des potences et des gibets,
Le vieux chêne accueille désormais vœux d’épousailles exhibés
Jadis ici on leur pendait le cou
Aujourd’hui ils se pendent au cou
L’anneau au doigt remplace la corde au cou
Les mécréants diraient que ça se ressemble beaucoup

Joseph&Lucas

Acte 03 – Scène 01 : Le vin d’honneur, rassemblement de souvenirs et de rires.

Célébrer la famille et l’amitié autour d’un verre et quelques gougères (c’est pour la rime, parce qu’en vrai, il y avait d’autres douceurs aussi), se retrouver et se raconter les histoires passées et futures. Le temps de prendre le temps de penser et de se souvenirs, avec ceux que nous voyons peu.


Les preux chevaliers sont invités au pot.
Lépreux et pestiférés ne sont pas admis manque de peau.
Aux mariés nous souhaitons bonne fortune,
Aux invités : festoyez comme il est de coutume.

Joseph&Lucas

Acte 03 – Scène 02 : Le vin d’honneur, et le duo dans tout ça ?

Le vin d’honneur c’est aussi le moment d’arrêter le temps. Quelque minutes à l’ombre du tumulte pour se retrouver à deux, apprécier et réaliser cette nouvelle réalité.

Acte 04 – Scène 01 : Un dîner, un univers graphique.

Un dîner dans un chapiteau, une allée en bois créée par le marié, une salle entièrement décorée par Chloé, du floral à l’origami, dans une gamme colorée digne d’un grand cirque ! Des détails à ne pas manquer, comme ce cd, offert à chaque invité, sur lequel les membres de cette famille ont choisi soigneusement quelques bonnes ondes (il y a même mon petit son préféré du moment, « Superchérie » de M 😉 ).

Acte 04 – Scène 02 : Un dîner, une ambiance de salle de spectacle.

Forcément, quand on est acteur d’une association culturelle et artistique, et que l’on a fait du théâtre toute son enfance, il faut s’attendre à avoir une soirée bien animée ! Les proches de Chloé&Corentin ont ainsi concocté quelques surprises, chauffant la salle et les cœurs !

Merci Corentin&Chloé pour votre confiance. Je suis honorée d’avoir pu témoigner de cette journée si particulière dans vos vies.